L'élevage

L'alpaga (Vicugna pacos) est un mammifère domestique de la famille des camélidés, descendant de la vigogne. Comme les autres camélidés, il rumine mais n'est pas classé dans la famille des vrais ruminants. Selon le pelage, on distingue deux types d'alpagas : les suris et les huacayas.


Suri

Huacaya

Comportement : L'alpaga est un animal très sociable. Il ne peut vivre seul : un troupeau de minimum deux ou trois animaux est nécessaire à l’accompagnement de l’alpaga. Les rapports de force se règlent la plupart du temps par un coup de patte ou par un crachat... Hé oui, l'alpaga est un animal qui crache comme le lama. Lorsqu’il s’agit de plusieurs mâles convoitant la même femelle, les rapports entre eux peuvent devenir très brutaux (morsures, coups de tête…). L’idéal est donc de séparer les femelles des mâles, pour éviter les conflits entre mâles mais également pour éviter le harcellement du mâle trop pressant auprès des femelles (voir la reproduction). L'alpaga ne doit pas être élevé comme un animal de compagnie, son comportement pourrait devenir inadapté. Toutefois c'est un animal doté d'une empathie particulière, il est dès lors très agréable de les côtoyer. Une approche et une éducation adéquate nous amèneront à des rapports très enrichissants avec l'alpaga.

Reproduction : L'alpaga n'a pas de période de reproduction déterminée ; c'est la saillie qui déclenche l'ovulation. En principe la femelle si elle est déjà gestante indique au mâle son refus en crachant ou en fuyant (Une des raisons pour lesquelles, afin d'éviter un épuisement des femelles, il ne faut pas les maintenir avec les mâles). La majorité des naissances ont lieu durant la saison chaude et aux heures chaudes de la journée, ce qui permet au petit de sécher. En effet sa mère ne le lèche pas. La saillie dure en moyenne une demi-heure. Ensuite la femelle porte 11 mois avant la mise bas. Pendant les 7 ou 8 premiers mois, le petit se développe mais ne grossit pas, d'où la difficulté de vérifier si une femelle est pleine ; ensuite il se met à grossir jusqu'au terme. La femelle donne naissance à un seul petit par an. Un bébé alpaga pèse en moyenne 7 kg et possède déjà une toison de quelques centimètres. La femelle peut être saillie de nouveau une dizaine de jours après la mise bas. Elle allaite son petit environ 6 mois. Une femelle est adulte à 6 mois, mais elle n'a pas encore fini sa croissance. Un mâle est, quant à lui, adulte entre 2 ans et demi et 3 ans.